toggle menu

Littoral : Environ 333 km de côtes sur l’Océan Atlantique

Climat tropical avec 2 saisons:

Saison sèche (Nov. - Mai)

Saison pluvieuse (Mai - Oct.)

Point culminant de l’Afrique de l’ouest : (1752m)

La plus belle forêt de l’Afrique de l’ouest

De nombreuses réserves naturelles

370 hôtels


Source: Ministère de l’Hôtellerie, du Tourisme et del’Artisanat / Direction Nationale des Aménagements - 2015

Présentation Sectorielle : Tourisme et Hôtellerie

La Guinée possède un potentiel touristique varié. La nature y a été d’une extraordinaire sagesse, répartissant de façon assez équitable des paysages divers et inattendus. Sa diversité biologique est importante et elle recèle des valeurs esthétiques appréciables, des beautés naturelles diverses et variées constituées de parcs naturels, d’aquariums naturels et de sources thermales, d’espèces animales spécifiques et des massifs montagneux aux nombreux cours d’eau coupés de gorges et de rapides.
Les cultures y sont variées. Des larges plages du littoral à la forêt dense, gardienne des derniers secrets de la nature, en passant par les contreforts du Fouta Djallon et les vastes plaines drainées par le fleuve Niger et ses affluents, le pays multiplie les séductions dans une forte tradition d’hospitalité.

La Guinée dispose d’une façade maritime de 333 km et un plateau continental de 56 000 km2 parmi les plus vastes de l’Afrique de l’Ouest s’étendant jusqu’à 80 milles marins des côtes.

La diversité, la topographie, le climat et la culture font de la Guinée «un paradis touristique » aux ressources variées.

Situation actuelle

La Guinée regorge de sites touristiques diversifiés :

Le tourisme de découverte : les cascades de la Soumba, la voile de la mariée/ les eaux de Kilissi, les gorges et les chutes de Kinkon et de Kambadaga, les chutes de la Saala, la « Dame » de Mali, les chutes de Kamarato.
Le tourisme de santé : la station de Dalaba, les sources thermales à Foulamory.

Le tourisme de randonnées – raids – aventure - trekking

    1. Trekking : il se développe surtout au Foutah en Moyenne Guinée, la Région montagneuse; les tour-opérateurs tels que Kalya, Zig – zag et Balaguères travaillent  avec l’Association Foutah Trecking.
    2. La baie de Sangaréah en Guinée maritime 30.000 ha constituée de vasières, d’avifaunes, d’îles verdoyantes et d’habitat des crocodiles.
    3. La Région du Foutah Djallon (Mamou, Dalaba, Pita, labé, Mali, etc).

    Le mont Nimba et ses environs : point culminant  de l’Afrique de l’ouest (1752m), l’une des plus belles forêts de l’Afrique de l’Ouest.

    Les réserves naturelles du Ziama et ses troupeaux d’éléphants à Macenta.

    Le tourisme de parcs et de montagnes :

      1. Le parc de Badiar au Foutah Djallon : 38.200 ha avec la colline de Sow, le mont Badiar et divers gibiers.

      Le parc du Haut Niger : 1 860 Km2, traversé par le fleuve Niger, riche en gibiers (phacochères, coq de fassa,…) et d’une flore luxuriante.

      Tourisme balnéaire : Îles verdoyantes avec de splendides plages: Sorro et Room au large de Conakry, Sobanè, Bel Air, Kitikata et Marara à Boffa, Mèyèngbé à Dubréka et Salatougouj à Forécariah.

      Pêche sportive aux îles de Loos : les espèces les plus pêchées sont les Tarpons  et les barracudas.

      Tourisme de chasse : des petits gibiers à plumes et à poils et des gros gibiers (phacochères,  rhinocéros, antilope, etc).

      La Guinée c’est aussi le regard sur le passé, une des mémoires de l’Afrique

        1. Des sites du moyen âge africain : Niani (capitale de l’empire Mali), Niagassola (SossoBala : le balafon du Sosso)
        2. Des sites Négriers de renom et de triste mémoire : Dominyah, Farinyah, etc.
        3. Des vestiges de la résistance à pénétration coloniale : Bissandougou, Timbo, Niagassola (Fort Gallieni), etc.

        La Guinée se prête à l'exploration d’un paradis touristique aux ressources variées encore insuffisamment connues, qui a conservé son patrimoine et protégé l’environnement, gage certain d’un tourisme authentique.

        En 2012, le pays comptait 370 hôtels avec 4 495 chambres (5394 lits). De nombreuses opportunités d'investissement restent à exploiter dans le secteur. 

        Avantages concurrentiels

        Il est communément admis que la Guinée offre des conditions particulièrement intéressantes de développement pour la plupart des types de tourisme. Elle tire cet avantage de la diversité et de la variété de ses paysages, de ses microclimats, de sa faune et de sa flore, de son artisanat, de ses traditions hospitalières et aussi de son histoire, le tout représentant un capital de civilisation riche et dynamique.
        La Guinée apparaît comme une synthèse de l’Afrique de l’Ouest avec ses 4 régions naturelles bien distinctes auxquelles correspondent des types de reliefs, de climat, de faune et de flore bien distincts.
        Les danses, les traditions, le patrimoine artisanal et l’accueil chaleureux des populations font du pays une destination agréable.
        Dans ces dernières années, la capacité hôtelière a fortement augmenté par la construction de nouveaux établissements de standing international, suivie d’une croissance exponentielle des sociétés de location de véhicules (Europcar, Hertz, Avis…) fiables et répondant aux normes internationales. Les agences de voyage ont également connu une émergence notoire…
        Les avantages certains que recèle son tourisme sous-tendent la volonté et l’ambition de la Guinée à développer  une gamme variée de produits touristiques dont notamment : le balnéaire, l’écotourisme, le tourisme culturel, de congrès, de découverte, les randonnées, la chasse…

        Les Opportunités en bref

        En dépit de ses immenses atouts naturels et fascinants, le tourisme guinéen connaît encore une éclipse : Le potentiel touristique du pays est quasiment inexploité.
        Disposant de nombreux sites naturels attrayants, la Guinée tire malheureusement très peu de revenus de l’exploitation touristique de ces parcs.
        De nombreuses opportunités d’investissement sont ainsi disponibles dans le cadre de Partenariats Public-Privé, de l’Investissement Privé et des idées de d’affaire dans le secteur du tourisme dans la matrice des investissements.
        D’après les prévisions de l’Organisation Mondiale du Tourisme, le Tourisme dans les parcs en Afrique de l’Ouest, connaitra un accroissement de 3,3% entre 2010 et 2020 pour atteindre 4,62 millions d’arrivées en 2020 soit 6% des arrivées totales de la région Afrique.

        Nous suivre sur